Alors que la situation dramatique en Afghanistan se transforme en une tragédie humaine, la situation dans les foyers d’accueils de l’organisation est tout à fait particulière. Les Afghans accueillis sont extrêmement anxieux, tristes, inquiets au fur et à mesure qu’arrivent des nouvelles alarmantes de leur pays. Beaucoup de ces jeunes cherchent en vain des membres de leur cercle familial. On ignore le sort de si nombreuses personnes. Beaucoup de jeunes se sentent coupables, coupables d’avoir fui réussi à fuir et non leurs compatriotes…

Le foyer Néphélé 2 se trouve à Penteli, quartier environné de la belle nature qui s’étend dans la région. Les jeunes s’en réjouissent et s’estiment très chanceux de vivre à cet endroit et non dans le centre d’une ville bétonnée.

Ces jours-ci, cependant, le risque d’incendie a augmenté et le pays est resté paralysé devant la tragédie des incendies incontrôlables. Nous savons très bien que le foyer se situe dans une zone à haut risque.

En continuant le voyage de l’Odyssée, les jeunes ont participé à un atelier de masques avec la troupe Les Moissonneurs des Lilas. Pour le jeu théâtral, ils se sont inspirés de l’épisode de la magicienne Circé. Chacun a choisi un animal auquel il s’identifie et en lequel il voudrait être métamorphosé.

Vendredi 25 septembre. Six jeunes du foyer de mineurs isolés Néfélé 1 visitent le temps de Poseidon au cap Sounion. Leur enthousiasme est indescriptible. Ils sont impressionnés par le temple, la nature, le site magique, posent sans cesse des questions, sont frappés par les récits mythologiques qu’on leur raconte sur place. Ils sont pris en photo. Ils savourent l’instant puis vient l’heure du départ.

Une séance de dépistage pour la détection du Coronavirus a été réalisée jeudi 3 septembre dans le foyer de mineurs non accompagnés « Néfélé 1 » du Kinoniko EKAV, foyer qui se trouve au Pirée.

Une équipe de l’Organisation grecque pour la santé publique était présente dans le foyer. Elle a fait des prélèvements sur les 36 jeunes accueillis ainsi que sur les salariés. Tous les tests étaient négatifs. La séance de dépistage a été réalisée pour protéger le foyer d’une éventuelle contamination mais aussi pour éviter une possible dispersion du virus dans l’ensemble de la société.

FaLang translation system by Faboba